Safari
     Contact
     
  Utilisateur  
 
  Mot de passe  
 

ZANZIBAR

 
 

Chaque année vers Novembre, avec la même régularité, la mousson du nord-est se lève en Asie Centrale. Des rivages orientaux de l'Océan indien au Golfe Persique, des ports de l'Arabie et de la Mer Rouge, les boutres prennent la mer pour atteindre les côtes de Zanj et Zanzibar. A partir de Mars, après plusieurs semaines de vents variables, la mousson du sud-est permet aux boutres le voyage de retour."Zanj" est un terme employé par les chroniqueurs arabes du moyen âge pour désigner les pays et les peuples noirs non musulmans de l'Afrique orientale. D'origine arabe, le mot"Zanzibar" est formé sur Zanj et sur "Bar" qui signifie côte. Zanzibar, la côte des Noirs. Après des siècles d'histoire, Zanzibar garde encore secrète toutes ses passions.

Zanzibar désigne à la fois une ville, une île et l'archipel composé des îles Pemba et Zanzibar et des petites îles, Tumbatu, Changuu, Kibandiko, Chapwani, Bawe, Chumbe, Mnemba, Latham, Uzi... Au total une cinquantaine de petites îles. 

Stone Stown, ville mythique, aux épices odorantes, aux palais de sultans de Contes de Mille Et Une Nuits, aux intrigues de sérail. Une ville aux toits couverts de chats dès que la nuit tombe, aux maisons garnies de jalousies pour protéger les femmes des regards. Zanzibar est aujourd'hui classée au patrimoine Mondial de l'Humanité par l'Unesco.
Pour découvrir Zanzibar, on flâne dans un dédale de ruelles étroites et ombragées et des places lumineuses de la Cité de Pierres, où les ombres et les lumières se mélangent, glissent sur de vieilles portes en bois de jaquier, cloutées de cuivre, ornées de motifs sculptés : la chaîne contre les intrus et le mauvais sort, le dattier symbole d'abondance, le poisson symbole de fertilité, le lotus également symbole de fertilité, de magnifiques escaliers en spirale, des mosaïques bleues, et partout cette merveilleuse odeur de clou de girofles.
       

La ville de Zanzibar comprend deux parties bien distinctes : la Cité de Pierre et Ngambo. Un village de pêcheurs sur la pointe de la péninsule, Shangani semble être à l'origine du développement urbain. Les Portugais établirent un campement au début du XVIè siècle. Ils édifièrent une chapelle qui fut plus tard incorporée dans le mur de défense du fort. La Cité de Pierre ne fut construite qu'à partir du début du XIXè siècle, par les commerçants arabes et indiens. La pierre de corail de l'île fut utilisée pour sa construction. Edifiée sur une péninsule triangulaire, la Cité de Pierre était à l'origine bordée par la mer sur trois côtés. Une crique servant au carénage des boutres la séparait du reste de la ville "l'autre côté" tel que le désigne le terme Ngambo. La crique fut comblée et aujourd'hui, Creek Road relie les deux zones urbaines.

VISITES A ZANZIBAR

Le Fort : initialement érigé par les Portugais, il fut restauré par Seyyid Said au 19ème siècle. En face, sur l'Océan, se trouve le Jardin de Jamituri.

Beit El Ajaib (La Maison des Merveilles)
Ce palais à colonnades fut construit en 1833 pour être quelques années durant, la résidence du Sultan. Les deux canons de l'entrée sont d'origine portugaise XVIè siècle.

Le Palais du Peuple : il fut le palais des sultans de 1890 à 1964. il ne se visite pas actuellement car il est en cours de rénovation.
.

Stone stown

Marchés, boutiques, mosquées, maisons de pierres de corail, les quartiers de Shangani avec la maison de Tippu-Tip les quartiers de Baghani avec la Cathédrale St Joseph Kunazini  l'ancien marché aux esclaves.

Il y a quatre monuments principaux à visiter :

Le Musée avec des objets ayant appartenu aux grands explorateurs (Livingstone), des collections d'animaux naturalisés, des photographies, des outils traditionnels.

La Cathédrale Anglicane édifiée sur l'ancien marché aux esclaves dont il reste une cave que l'on peut voir. Le toit est en pierre de corail assemblées avec du ciment. La Cathédrale fut achevée en 1877.

Le Dispensary Ithanasheri qui devrait bientôt devenir un centre culturel

La Mosquée Ismaélienne en cours de restauration.

Allez vous promener également du côté du port et assistez au débarquement de marchandises hétéroclites du ventre des larges boutres. Fouinez du côté des entrepôts exhalant une entêtante odeur d'épices.
Flânez dans les jardins de Jamitury, dans les ruelles de Forodhani et de Shangani. Ne manquez pas le marché ou plutôt les différents marchés (fruits, volaille, poissons) faites cette promenade, tôt le matin, aux environs de 07h00, l'animation est plus intense dans les ruelles, sur les placettes, sur les marchés.

L'ILE DE ZANZIBAR corallienne, fertile, luxuriante et aride est une île plate qui s'élève au-dessus de la végétation bordant le rivage. Elle s'étend sur 85 kms de long et 39 kms de large, sa superficie est de 1 658 km2. Zanzibar est séparée du continent par un couloir de 35 kms de large à son point le plus étroit. L'endroit le plus haut de l'île s'élève à 130 mètres au-dessus du niveau de la mer.
En Kiswahili, l'île de Zanzibar est appelée "Unguja".

Le Tour des Fruits et des Epices
C'est une balade dans les régions de l'ouest et du centre de l'île, où la végétation est abondante et variée. On se promène à travers les plantations, dans des jardins privés et dans la forêt. On peut selon la saison, observer, goûter ou sentir une quarantaine de fruits, épices et plantes à parfum parmi lesquels pomme cannelle, corossol, goyave, jacque, fruit de la passion, mangue (une dizaine de variétés), bananes, poivre, piments, gingembre, tamarin, cardamone, muscade, clou de girofle vanille, ylang ylang, café, canne à sucre, ananas, badamier, citron, mandarine, orange, pamplemousse forment un bouquet garni de premier choix. 

Arbres fruitiers
l'arbre à pain, le jacquier, le baobab dont le fruit est comestible, le manguier, les palmiers (en particulier le cocotier).arbustes ou petits arbres : l'anacardier (noix de cajou), le papayer, le carambolier, l'avocatier

Plantes à épices et plantes à parfum
le giroflier, le cannelier, le muscadier, l'ylang ylang, la cardamone, le piment (chili), le henné.

Les plantes à liane grimpante
le poivrier, l'anis, la vanille, la citronnelle, le gingembre.
Avec le clou de girofle, la noix de coco est la principale production de l'archipel. Les arbres commencent à produire à l'âge de huit ans, pour une période de soixante ans environ. le rendement annuel par cocotier est en moyenne de trente noix.
PEMBA
Sa longueur est de 68 kms et sa largeur d'environ 23 kms. Sa superficie est de 1 014 km2. L'île se trouve à environ 60 kms du continent et à 48 kms nord, nord-ouest de Zanzibar, longtemps l'île de Pemba fut surnommée par les Arabes Jazira al Khudra "l'île verte".
Les côtes de Pemba sont très découpées, couvertes d'une végétation touffue où, parmi les girofliers, se distinguent de gros manguiers. Les troncs dans l'eau des palétuviers entremêlent leurs racines; et au loin les cocotiers s'agitent dans le vent.
Vue de loin, l'île ressemble à une forêt flottante. On y trouve une forêt majestueuse de palmiers, hauts de trente mètres qui domine les eaux claires de la baie.
Pemba est une île de collines et de vallées : le plus haut point de l'île culmine à 930 mètres.
A Pemba, les distances sont mesurées en collines. A celui qui demande son chemin, il est répondu malicieusement "c'est à deux collines, trois collines" ou alors passez la colline et dans la grande descente, c'est là. la route principale qui relie les trois grandes villes principales Wete, Mkoani ou Chake Chake, serpente paresseusement entre les plantations de girofliers et s'étire le long des rizières.
Pemba fournit actuellement près de 80 % de la production de l'archipel. C'est la principale exportation. La cueillette s'effectue deux fois par an, en juin et en octobre

L'ILE DE CHANGUU

Située à quelques milles nautiques de la ville de Zanzibar, l'île de Changuu était utilisée au XIXè siècle pour exiler les esclaves récalcitrants. Au XXè siècle, une prison aujourd'hui en ruines fut construite et l'île servit également de quarantaine.
Certainement débarquées par un navire de passage, de nombreuses tortues se sont reproduites dans l'île. Une carte établie en 1784 par un navigateur français indiquait déjà "l'île aux tortues".

PROMENADES EN BOUTRE

LE JAHAZI
(boutre en swahili) de construction et d'usage local, qui sert à la pêche et au cabotage. Il est construit en bois de manguier et de palétuvier.
LES BOUTRES qui viennent de la Mer Rouge, du Golf, d'Indes, avec la mousson du nord est de décembre à avril.
LES SAMBUK, plus gros, 200 tonnes environ, plus richement ornementés, et la plupart du temps équipés d'un moteur auxiliaire.
 

 
ARTISANAT

Les coffres Zanzibari (récents) n'ont ni la richesse de décoration, ni la qualité de finition d'autrefois, mais on trouve parfois des objets surprenants en fouinant chez les antiquaires.
Statuettes makonde
Batiks, pagnes, les plus beaux sont swahili, ils sont en coton, généralement à rayures de couleurs foncées.
Les femmes ceignent leur KANGA autour de la poitrine
les hommes ceignent leur KIKOI autour de la taille 
Les pipes d'écume Meerschaum Pipes faites en magnésite blanche
Les jouets d'enfants, les maquettes, un jeu de bao (deux ou trois rangées de godets creusées dans une planche de bois) faites-vous expliquer le mode d'emploi....Les coquillages, les gemmes et les pierres précieuses: la Tanzanite de couleur bleue, plus elle tend vers le violet moins elle a de valeur.

FORFAIT DECOUVERTE DE ZANZIBAR : Nous vous proposons des séjours forfaitaires d'une semaine et plus incluant l'hébergement dans des hôtels de charme, les transferts et transports terrestres et guide parlant français  à prix très doux.