Contact
     
     
  Utilisateur  
 
  Mot de passe  
 
 

                                                                                                                                    

 

Aldabra

 

Seul le nom a inspiré d'anciens explorateurs, les plus célèbres scientifiques du monde et maintenant des voyageurs modernes de nos jours.
Le nom lui-même est un mystère, pensant a être un mot d'origine arabe et avec un certain nombre de théories, sa signification pourrait être “vert” mais aussi
l'étoile de navigation Aldébaran. En effet, il semble qu'il y ait toujours eu une aura mythique attachée au nom de la plus lointaine et isolée des îles de l'archipel des Seychelles.
Aldabra l'unique plus grand atoll de corail émergé du monde se révèle être un site naturel exceptionnel d'écosystème. Les tortues géantes de l'île sont de loin la population la plus importante au monde et la vie marine y est prolifique. On y trouve également le râle d'Aldabra, la dernière espèce d'oiseau aptère de l'Océan Indien ainsi que beaucoup d'autres espèces uniques d'oiseaux terrestres, une terre rêvée pour les tortues et oiseaux marins.
L'atoll a été connu depuis des siècles par les navigateurs arabes et a été mentionné par les Portugais en 1511. Les Francais furent les premiers visiteurs enregistrés au moment où le capitaine Lazare Picault dirigea la première expédition en 1742 sur Aldabra.
Plus récemment, Aldabra est le pôle de nombreuses initiatives de projet de conservation en raison de son environnement préservé. Les espèces uniques qui ont évolué au fil du temps dans un isolement complet sur l'atoll ont incité certains à appeler Aldabra les Galapagos de L'Océan Indien.
En fait, Charles Darwin lui-même, dont le travail dans les Galapagos estimait cet archipel comme paradis pour un naturaliste, reconnu Aldabra pour ses qualités uniques naturelles comme étant le seul autre endroit dans le monde mis à part les Galapagos où les tortues géantes peuvent-être trouvées à l'état sauvage et recommanda aux autorités britanniques qu'elles garantissent que l'atoll serait protégé contre l'exploitation ou le développement.
Peu après l'indépendance des Seychelles, le gouvernement a accordé le statut de protection
d'Aldabra comme réserve naturelle et en 1982, Aldabra est devenu un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Aujourd'hui, seule une petite équipe de gardes forestiers et des scientifiques habitent l'île, et la
Fondation des îles des Seychelles gère l'atoll dans un but de conservation et de recherche.
Grâce à son statut de l'une des merveilles naturelles au monde la plus protégée, se rendre à Aldabra est toujours et avec un peu de chance restera probablement toujours très difficile d'accès à cause de son isolement extrême.
Mais grâce à Maya's Dugong, un bateau d'expédition de 40 mètres appartenant à la flotte de Silhouette Cruises, seul un petit nombre de privilégiés auront la chance de visiter ce fascinant
atoll et ses trésors dans le cadre d'une croisière d'expédition de 7 nuits orientée vers l'écotourisme et la plongée sous-marine.
   

Déroulement de l'Expédition
Jour 1- Arrivée à Aldabra
A deux heures de vol entre l'île principale de Mahé et l'île d'Assomption, les passagers embarqueront à bord de Maya's Dugong pour une traversée de 4 heures vers Aldabra. Selon les conditions de la mer, vous aurez peut être l'occasion d'observer les baleines proches des côtes.
Lors de l'arrivée à Aldabra, le bateau jettera l'ancre à l'extérieur de l'atoll près de l'île Picard pour les formalités douanières alors que les passagers seront informés par notre guide naturaliste du programme de la semaine avant le dîner-barbecue organisé à bord.

Jour 2 - Visite Picard
Visite de l'île Picard durant la matinée. C'est ici que nous allons rencontrer les gardes de la Fondation des Iles Seychelles (SIF) qui gèrent la station de recherche et de surveillance. Certains nous accompagneront le temps de nos excursions sur les différent sites de l'atoll. Une fois à terre, une promenade le long des côtes permettra aux visiteurs de rejoindre le chenal Ouest pour découvrir la pierre d'inauguration d'Aldabra, qui commémore la déclaration en tant que site du patrimoine mondial de l'UNESCO. En cours de chemin, nous allons découvrir la
flore et une faune uniques, comprenant plusieurs oiseaux endémiques de l'atoll comme le Foudi d'Aldabra et le Kolibri d'Aldabra. Après le retour à bord, l'après-midi offre un premier aperçu des fonds marins avec une plongée à l'extérieur du lagon le long du récif de l'atoll. Si la marée le
permet, une excursion de nuit sur la plage où les tortues marines aiment pondre, pourra être organisée, dans l'espoir de vivre un moment tout particulier.

Jour 3 - Le chenal principal
Le chenal principal menant à la lagune massive d'Aldabra est célèbre pour ses possibilités de plongée en dérive, où les courants guident les plongeurs dans ce monde sous marin vierge, avec une variété impressionnante de poissons tropicaux et un tableau intéressant de la vie marine. Les passagers peuvent participer à cette expérience de plongée ou alternativement pratiquer du
snorkelling à la passe Niçois, débouché du chenal principal. Plus tard lors du safari dans les mangroves, nous allons découvrir une collection unique de poissons des récifs coralliens dans cette forêt de mangroves en pleine maturité, où nous découvrirons facilement des raies, requins et tortues à la surface. Nous allons également rencontrer de nombreux oiseaux marins effectuant des va-et-vient réguliers vers les vastes colonies de reproduction qui bordent le lagon. Des baleines à bosse fréquentent souvent les eaux en dehors du chenal principal et si le temps (et la chance) le permet nous pourrions avoir l'opportunité d'une belle surprise, à l'écoute d'un chant de baleine et d'une baignade avant le dîner.

Jour 4 - A la recherche du Dugong
Une exploration du lagon géant d'Aldabra vous attend. Nous nous déplacerons en dinghy pour voir les îlots Esprit et Moustique, deux petits îlots situés au coin Sud-Ouest du lagon. Depuis et vers ces îles, nous scruterons les alentours à la recherche de l'insaisissable Dugong,
homonyme de notre bateau. Ces douces créatures que l'on pensait disparues dans la plupart des régions du monde sont extrêmement rares et des observations récentes au cours des dernières années dans le lagon protégé d'Aldabra redonnent une lueur d'espoir pour les futures
générations de Dugong. C'est aussi ici qu'est le seul site au monde de reproduction océanique de la sterne Caspienne, la plus importante des sternes dans le monde et à marée haute est un refuge pour les oiseaux échassiers migrateurs. Nous pouvons aussi avoir le temps de nous
promener le long des criques de Grande Terre, le plus grand corps de l'atoll sur terre. De retour à bord de Maya's Dugong, opportunité d'une plongée de nuit sur le tombant.

Jour 5 - Chenal Gionnet
Une excursion en dinghy juste à l'intérieur du lagon du chenal Johnny offrira d'excellentes possibilités de plongée sous-marine ou de snorkelling, ainsi que la possibilité de découvrir l'étonnant oiseau Frégate et une colonie de Booby qui se trouve le long de ce passage.
Aldabra a la deuxième plus grande population au monde de Frégates avec deux espèces de reproduction, la Frégate du Pacifique et la Frégate Ariel. Les mâles souhaitant attirer l'attention des femelles se concurrencent en se gonflant la gorge d'une petite poche rouge lumineux. A
l'extérieur du chenal, nous aurons un regard attentif à la recherche des baleines à bosse et des dauphins. Dans la soirée, présentation sur les baleines dans l'Océan Indien par le groupe de conservation Megaptera ainsi que de leur travail pour la protection de ces mammifères précieux.

Jour 6 - Polymnie
Maya's Dugong met cap vers l'Est en direction de l'île Malabar longeant la côte Nord d'Aldabra. En cours de navigation nous essaierons de localiser les baleines et dauphins et nous approcherons au plus près en cas de rencontres. Sur le chemin du retour, une visite sera
organisée sur l'île de Polymnie, où nous aurons l'occasion d'observer le râle d'Aldabra, la dernière espèce d'oiseau marcheur – une région autrefois réputée pour les fameux
oiseaux aptères comprenant le Dodo, le Solitaire et les oiseaux Eléphant. Nous aurons également l'occasion d'observer de plus près quelques-unes de la plus grande population au monde de tortues géantes de terre – jusqu'`a 100.000 au dernier recensement.

Jour 7 - L'étang de Méduses
Retour à proximité de Picard, les passagers auront l'opportunité de visiter l'île une fois de plus, cette fois pour visiter les bassins uniques de méduses dans les terres intérieures où ces curieuses créatures se sont développées sans la nécessité d'utiliser leur pouvoir venimeux. Le chemin traverse des zones présentant les deux principaux types de roches calcaires d'Aldabra –
Curieux champignons (profondément découpés) et platinés (surface lisse), les oiseaux endémiques tels que le Pigeon Bleu des Comores, le Coucal Malgache et le Drongo d'Aldabra. Peut-être serons-nous aussi les heureux témoins d'une tortue en train de pondre sur la plage et de voir aussi les énormes crabes qui émergent à la nuit tombante. Nous quitterons les rangers de SIF à la station de recherche alors que nous apprécierons notre dernière nuit au large d'Aldabra.

Jour 8 - Retour à Assomption
Avant le lever du jour, navigation retour vers Assomption en espérant une dernière rencontre avec une baleine à bosse ou des dauphins avant de monter dans l'avion à Assomption pour le vol retour vers Mahé.

Excursions & Marées
Le massif lagon d'Aldabra est soumis à des courants uniques qui demandent lors de toutes les excursions dans le lagon de suivre des créneaux horaires très strictes. La vitesse à laquelle l'eau se déplace dans et à l'extérieur des passes nous confronte sur certaines zones de l'atoll à une marée haute alors que d'autres zones dans le lagon sont impraticables et se trouvent à marée basse. Dans un endroit aussi éloigné qu'Aldabra, assurer la sécurité de nos passagers est la principale priorité de nos membres d'équipages, aussi, le temps de visite lors de certaines
excursions peut-être modifié en considérant ces points et les mouvements de marée, le jour même de visite.

Expédition Aldabra 7-nuits à bord du  Maya's Dugong
La logistique lourde à mettre en place pour ce type d'expédition qui nécessite par ailleurs l’affrètement d'un avion pour rejoindre la croisière sur Assomption, mais également l’embarquement du personnel de sécurité (obligatoire), nous ne sommes plus en mesure de proposer des locations à la cabine pour les croisières Aldabra en 2014. Croyez-bien que nous en sommes désolés.
 
Imprimer Expédition Aldabra
Imprimer Fiche technique du Maya's Dugong
 

HAUT DE PAGE